Où les papes rappellent qui fait la loi...

Bien à l'abri dans les réserves patrimoniales de la bibliothèque du Puy-en-Velay, si l'on cherche bien, on peut tomber sur deux fragments de papyrus médiévaux, extrêmement rares déjà à leur époque.

 

Livre des prouffitz

 

Il s'agit de deux bulles papales, l'une émanant de Sylvestre II, en 999, l'autre de Léon IX, en 1052. A cette époque, le parchemin, bien plus solide et plus pratique que le papyrus, est le support d'écriture le plus répandu en Europe occidentale. On trouve pourtant, jusqu'en 1052 justement, quelques exemples de documents encore écrits sur papyrus, la plupart produits en Italie, mais de plus en plus rares.

C'est Dario Internullo, chercheur en papyrologie de l'Université de Naples, qui a démontré dans un article de 2016, que la bulle de Léon IX que nous conservons au Puy est la dernière occurrence d'utilisation du papyrus qui nous soit parvenue.

 

Ms117 cadre verso étiquette2

 

 
Mais que font ces documents au Puy ?
Représentation de Sylvestre II dans une enluminure des Évangiles dOtton III fin Xe début XIe sièclejpg

 

Sylvestre II, originaire d'Aurillac, rappelle par cette bulle le pouvoir de l'autorité papale, en déposant l'évêque Estienne, nommé au Puy sans élection et sans accord du pape. Il installe à sa place Théotard, élu par le Chapitre.

Ci-contre, une représentation de Sylvestre II dans une enluminure des Évangiles d'Otton III.

 

Leon IX

 

Léon IX quant à lui, à la demande du Clergé du Puy, désigne Pierre de Mercœur à la succession de son oncle l’évêque Estienne de Mercœur, contre la candidature de Bertrand, archidiacre de Mende. Ce dernier, réputé ambitieux, est soupçonné d’avoir monnayé le soutien d’Henri Ier à sa candidature.

Ci-contre, une représentation de Léon IX sur la charte manuscrite d'un monastère italien du XIIIe siècle.

 

 

Ces deux documents sont donc des rappels de l'autorité pontificale, envoyés directement de Rome au Puy, et arbitrant des conflits locaux.

On sait qu'ils se trouvaient dans les archives épiscopales au XVIIe siècle, puis nous en perdons la trace jusqu'au XIXe siècle. La bulle de Léon IX est donnée au musée Crozatier par Francisque Mandet avant 1868, puis a été déposée à la bibliothèque du Puy-en-Velay. La bulle de Sylvestre II aurait été donnée à la bibliothèque par la Société académique du Puy.

 

Qu'y voit-on ?

 

DSCN3916 JPGPresque plus rien... Et c'est pour cela que nous lançons en 2022 une restauration qui sera opérée par Aurelia Streri, spécialiste du papyrus. Le mauvais conditionnement des documents, additionné à l'extrême fragilité du papyrus, ont fait de leur restauration une urgence. La Région Auvergne-Rhône-Alpes et la Direction Régionale des Affaires   Culturelles ont été sollicitées pour subventionner le chantier en complément du financement de la Ville du Puy-en-Velay. C'est l'atelier d'Aurélia Streri (ci-dessus), spécialiste du papyrus, qui a été retenu pour mener les opérations, qui seront finalisées par une numérisation de très haute qualité (réalisée par Laurent Juillard) permettant de rendre de nouveau lisibles les écrits.

 

Ms117 papyrus effacement de lécrit Copie

 

On peut toutefois encore distinguer quelques éléments. Sur la bulle de Sylvestre II, on devine tout juste quelques lignes d'écriture, en minuscules carolines, sans vraiment pouvoir en lire le texte. Heureusement, nous savons que la Bibliothèque Nationale de France conserve l'autre partie du document (visible ici), ce qui a permis à Léopold Delisle, au XIXe siècle, de comprendre le sujet de la bulle (à lire ici).

 

La bulle de Léon IX, elle, laisse voir des éléments très importants pour l'histoire de la "diplomatique" chrétienne.

Ms117 papyrus rota Copie

 

 La rota : mise en place sous Léon IX, elle perdure sous une forme légèrement différente durant les siècles suivants. On voit ici l'un des premiers exemples de rota de l'histoire.

 

 

 

 

 

 

 

Ms117 papyrus lacunes Copie

 

Le Bene Valete : monogramme de salutations, utilisé sous cette forme depuis le XIe siècle. C'est donc également l'un des premiers exemples de ce symbole diplomatique.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ms117 papyrus comma

 

Le comma (ou komma) : c'est cette virgule difficile à distinguer qui apparaît elle aussi sous Léon IX et très peu utilisée après lui.