Où les hollandais refont le monde, pour le plaisir de nos yeux...

1.Sans titre

Saviez-vous que votre bibliothèque conserve entre ses murs l'un des plus incroyables atlas qui aient jamais été publiés ? Il s'agit de l'Atlas Maior, ou Géographie blaviane, du cartographe hollandais Joann Blaeu, dans sa très belle édition originale débutée en 1662.

2.ans titre

4.1FotoJet

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Son format très impressionnant, douze volumes in-folio (plus de 50 cm de haut), présente de belles reliures de parchemin estampé à la feuille d'or, dans un motif typique du XVIIe siècle.

Avec ses rabats sur les tranches, elles-mêmes dorées, on parle de « reliure hollandaise ». Les finitions sont soignées : on remarque notamment les tranchefiles de soie verte, assorties aux liens des fermoirs.

1.Sans titre

trFotoJet2

 

 

 

 

 

 

 

carteFotoJet2

 

Mais c'est lorsque l'on ouvre ces pages que l'on découvre le vrai trésor. 594 cartes, colorisées à la main pour la plupart, qui parcourent le monde connu.

On y retrouve l’Arctique, l'Afrique, l’Asie, l’Europe et l’Amérique, dans la vision que l'on en avait dans cette deuxième moitié du XVIIe siècle.

 

Les textes sont émaillés de gravures illustrant les curiosités locales, tandis que les cartes tentent de représenter les populations de certaines régions du monde.

FotoJetpole2

FotoJettat2

 

 

 

 

 

 

 

 

1.Sans titre

 

Dans le premier volume, le texte s'ouvre sur un rappel des principes géographiques de base.

 

Joann Blaeu y décrit sans détour les deux visions cosmographiques les plus répandues : le géocentrisme et l'héliocentrisme.

 

 

 

 

 

 On dit de cet atlas qu'il fut le livre le plus grand et le plus cher de son siècle. Il a nettement marqué l'histoire de la cartographie, au point de faire partie du Canon historique des Pays-Bas, la liste officielle des 50 personnalités, œuvres et événements qui résument la formation des Pays-Bas.

FotoJetfin2

 Si cet article a éveillé votre curiosité, n'hésitez pas à demander à consulter ce document ! Pour cela, rendez-vous au deuxième étage de la bibliothèque, avec votre carte d'abonnement, obligatoire pour consulter des documents du fonds patrimonial.

Toutes les images de cette page sont issues de notre édition de l'Atlas Maior.