logo bib

logo header sauf acceuil

Aide
Connexion

 

Dans le cadre d'un cycle d'animations sur les cultures urbaines, la bibliothèque vous propose un petit vade-mecum musical. Après tout... connaît-on vraiment le rap ? 

 Quelques repères à propos du rap

Une brève histoire du rap

La naissance du genre

Le rap émerge aux États-Unis au milieu des années 70, principalement dans les ghettos noirs. C’est à l’origine un genre populaire, qui offre un terrain d’expression à des communautés qui en sont privées. Deux collectifs se distinguent plus tardivement par leur importance historique et leur apport au genre : le Wu Tang Clan pour la côte Est des États-Unis, et le NWA pour la côte Ouest (qui comptait notamment dans ses membres les célèbres Easy E et Ice Cube, pour ne citer qu’eux).

L’émergence du Rap Game

Assez rapidement, des différences de style apparaissent entre le rap East Coast et rap West Coast ; le premier est un rap mélodieux aux accents de funk, avec des basses marquées et très rythmées. Le second est plus brut, avec des samples récupérées sur de vieux disques de soul, de funk et de jazz. Ce qui n’était que de simples différences de style se mue en véritable guerre des deux côtes avec l’affrontement de Biggy Small et de Tupac, qui se solde par le meurtre de ce dernier. Ce Rap Game est donc à l’origine de nombreuses violences dans les années 80 et 90 aux Etats-Unis, phénomène largement amplifié par la problématique des gangs (gangs auxquels un grand nombre de rappeurs américains sont affiliés).

L’exportation du rap en France 

Le genre fait ses débuts en France dés les années 80, principalement dans un premier temps dans les banlieues défavorisées des grandes agglomérations. Deux collectifs sont incontournables : IAM (Marseille) et NTM (Seine-Saint-Denis).

Se repérer dans les styles du rap

Dans les faits, il n’existe pas un style de rap, mais une multitude de mouvances et d’influences. On peut distinguer un certain nombre de styles de rap :

- Le rap conscient : il s’agit d’un rap qui véhicule un message, qu’il soit idéologique, politique, etc. Cela traduit un engagement de la part du rappeur. 

- Le gangsta rap : le gangsta rap est un rap, comme son nom l’indique, de gangsters ; et par extension, un rap capitaliste, qui exalte l’idée de possession au sens large : grosse voiture, villa luxueuse, etc.

- Le rap hardcore : il s’agit d’un style de rap particulièrement vindicatif, qui rejette en bloc la société, ses codes, etc.

- L’égotrip : l’égotrip est un véritable exercice de style pour les rappeurs, où ils se proclament, de préférence de manière provocante, comme étant les meilleurs de leur discipline ; ce sont souvent des textes qui appellent à des revanches de la part des autres rappeurs, ce qui contribue largement à alimenter le rap game.

- Le rap poétique : tous les textes de rap sont par définition poétiques ; en effet, ils contiennent tous des rimes, des jeux de mots et une métrie. Cette catégorie désigne donc des raps particulièrement écrits, avec une véritable recherche littéraire.

- La trap : ce n’est pas véritablement du rap au sens strict du terme puisque ses origines sont différentes. Elle se caractérise par des kicks (des phrases) très courts, percutants, et une instrumentalisation (comprenez l'accompagnement musical) très rythmée, dansante. Les sujets abordés sont en général plus légers. L’afrotrap est un courant qui dérive de la trap, et qui mêle des sonorités issues des musiques traditionnelles africaines aux caractéristiques du genre.

 

En général, les rappeurs ne sont pas « enfermés » dans une seule de ces catégories. Rien ne les empêche de varier de genre d’un morceau à l’autre, et même de mêler plusieurs registres différents au sein d’un même texte.

L'importance du second degré dans le rap

Il est important d’observer une certaine distance lorsque l’on écoute certains titres de rap, et de ne pas prendre chaque phrase au premier degré. En effet, beaucoup de rappeurs recourent au second degré, et se font même parfois l’avocat du diable pour mieux dénoncer certains états de fait. Voilà pourquoi il est important de chercher le véritable message, la vraie intention qui se cache derrière le texte. Si vous êtes perdus dans certains textes, n’hésitez pas à consulter le site genius.com, qui répertorie les paroles des morceaux de rap, et qui les explicitent !

Le rap actuel

Dans les pays francophones, le rap conquiert de nouveaux horizons et élargit ses influences, ses thèmes et ses procédés. Une nouvelle génération de rappeurs monte progressivement en puissance ; celle-ci est péjorativement qualifiée de « iencli » (traduisez ce "verlan" par "client") par les puristes du genre qui les accuse de s’être embourgeoisée.

La Belgique est un nouveau terreau de talents pour le rap ; ils sont nombreux à se distinguer en France : Roméo Elvis, Caballero, JeanJass, Damso, etc.

Plusieurs nouvelles tendances se dégagent de la production actuelle :

- Le rap dit « cloud », avec des instrus électro éthérées, presque expérimentales

- Le rap mélodieux, quasiment chanté

Aux Etats-Unis, les genres tendent à s’uniformiser ; les différences entre le rap West Coast et East Coast disparaissent peu à peu. Le rap game qui persiste n’est plus une guerre idéologique entre deux mouvances du rap américain, mais une guerre commerciale entre plusieurs rappeurs.

 

Et pour mettre en pratique toutes ces informations, la bibliothèque vous propose une belle sélection de CD de rap à emprunter ! Sans oublier, bien évidemment, les livres déjà sur nos rayons :

Filtres facettes

logo bib footer2

BIBLIOTHÈQUE MUNICIPALE DU PUY-EN-VELAY
5 Place de la Halle - 43000 Puy en Velay
Tél. 04 71 02 46 10
bibliotheque.municipale@lepuyenvelay.fr

picto accessibilite1picto wifipicto ordinateur

logo ville puy en velay
logo le theatre
logo hotel dieu
logo atelier des arts
ot puy en velay2