Umberto EcoUn polar pour Eco ? Bien sûr ! Mais celui-ci se passera dans une abbaye du XIVe siècle au sein d’une bibliothèque labyrinthique et de querelles théologiques… De quoi prendre ses jambes à son cou si l’on cherche une lecture facile ? Justement pas ! Le génie d’Eco, c’est de rendre un sujet complexe limpide et d’y mêler un suspens envoûtant.


Des Laudes au Complies, les moines sont assassinés un à un, terrifiante réalité assénée sous la torpeur des trompettes de l’Apocalypse. Qui tue des moines ? Pourquoi précisément dans cette abbaye gardienne d’une des plus somptueuses bibliothèques de l’Occident, interdite à tous sauf au Bibliothécaire ? A ce mystère confié aux mains de l’ancien inquisiteur franciscain, Guillaume de Baskerville, s’ajoute la querelle politique, religieuse et sociale de l’excommunication d’une branche des franciscains par le Pape d’alors. En suivant la vie rythmée de prières et de travail des moines, la lecture transmet l’émerveillement du jeune Adso de Melk, ses doutes, ses peurs et sa foi inaliénable en Baskerville, mélange parfait de modernité et de tradition. Et si la clef de toute cette sombre machination résidait dans le rire ? Classique devenu incontournable, Le Nom de la Rose est tout à la fois un roman policier haletant, une réflexion métaphysique, une étude historique précise et ciselée, une œuvre savante avec des personnages inoubliables et un questionnement sur la modernité. Le final de ce polar hors norme est somptueux et à la dernière page tournée, on ne demande qu’à recommencer.


 

Le nom de la rose / Umberto Eco

 

Philippe

OPAC Recherche Simple

 

Philippe se dévoile en vidéo...