chambersVous n’aimez pas la science-fiction, ces histoires de petits bonhommes verts sans queue ni tête ? Vous pourriez bien changer d’avis !

Après L’espace d’un an, paru en 2016, j’attendais avec impatience le deuxième opus de Becky Chambers. Allait-elle être à la hauteur ? Pari réussi !

Dans Libration, c’est la même ambiance space opera, le même sens du détail avec des personnages attachants et des situations familières, le tout dans un environnement pour le moins exotique. Tout est réuni pour attirer tant les nostalgiques de Star Trek que les lecteurs peu rompus à la science-fiction. Cependant, si on retrouve certains personnages, ce n’est pas une suite, et passé la première déception, c’est plutôt malin ! Ici, on va encore plus loin dans la quête de l’humanité : qu’est ce qui fait de nous des hommes ? Comment construit-on son identité ?

On aborde sans s’en rendre compte des questions philosophiques et c’est bien là le tour de force des bons récits, tous genres confondus !

 

Libration / Becky Chambers

 

Ludmilla

OPAC Recherche Simple